Exposition

Maskerade, des masques d’ici et d’ailleurs

Voyageons à travers les cinq continents en compagnie d’une des plus anciennes représentations de l’humanité : le masque. Des rituels religieux aux carnavals, en passant par le Théâtre grec, le Théâtre No japonais ou la Commedia dell’arte, le masque existe depuis tous temps, partout dans le monde. Il est un accessoire incontournable dans de multiples cultures. L’exposition fait se côtoyer le masque grec d’Agamemnon, vieux de près de trois mille ans, masques contemporains de Roumanie, masque inuit d’Alaska, masque Garra de Nouvelle Guinée, masque de théâtre Nô japonais et son confrère coréen.

Le metteur en scène Nino D’Introna, dont le spectacle Au-delà du mur (voir p. 5) est présenté le 17 octobre, réunit cet ensemble de reproductions en grands formats de masques anciens, réalisés à partir de sa collection personnelle.

A découvrir du 16 au 26 octobre,
Galerie de l’Etrave et promenoir du Théâtre Maurice Novarina à Thonon

Entrée libre (aux horaires d’ouverture du théâtre)